« Le Bienveillant adore les monts, le Sage aime l’eau » :
                          Une traversée du paysage chinois depuis l’Antiquité à nos jours.



                                                                      présenté par le Professeur Dong Qiang

                                                                        

Jeudi 9 décembre 2010, au CCF à 20h30


Pr. Dong Qiang

Dong Qiang mène depuis 20 ans une double vie entre la France et la Chine. Unique élève asiatique de Milan Kundera à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, ami personnel de nombreux illustres intellectuels et artistes français (Le Clézio, Kristeva, Paul Andreu, etc..), il est aujourd’hui considéré en Chine comme l’un des meilleurs spécialistes de la culture française, occupant la chaire de « la poétique française » à l’Université de Pékin.
Auteur d’expression française (L’Autre Main, Un Rêve pour toutes les nuits, co-auteur ), il a largement contribué à promouvoir la culture chinoise en France en aidant à monter les Editions Bleu de Chine dès 1997 et s’est fait connaître auprès du public français par son intervention dans l’émission Des Racines et des Ailes sur la Cité Interdite.
Traducteur de renom, élu l’un des « dix meilleurs traducteurs de la littérature étrangère » par le Citymagazine, il a traduit une trentaine de livres en français et en chinois, dont Mémoires d’une dame de cour dans la Cité Interdite, Mon Beau Cheval Noir, Fleurs-Etrelacs, Poèmes choisis de Libai, et les Entretiens de Confucius, avant d’être élu président du jury du Prix Fulei pour la traduction en 2009.
Récemment, il a été invité à effectuer une tournée de conférences sur la culture chinoise dans 5 villes françaises (Lyon, Renne, Montargis, Reims et Besançon).
Dong Qiang est Chevalier de l’ordre des Palmes Académiques depuis 2008.

Il est l’un des intellectuels francophones chinois les plus actifs. Il œuvre dans les domaines de la philosophie, de la littérature et des arts, et ceci dans les sens franco-chinois et sino-français, ce qui est très rare dans cette profession.
Son implication multiforme dans les échanges culturels franco-chinois a fait de lui, un véritable « passeur » de cultures.