Les trente ans qui ont changé la Chine, 1980-2010

 

présenté par Caroline Puel

mardi 15 mars 2011

Ecole canadienne, 20h30

 

En l’espace de trente ans, le visage de la Chine s’est totalement modifié. De l’Empire communiste exsangue qui pansait ses plaies à la mort de Mao, après un siècle et demi de troubles, elle est devenue en 2010 la deuxième puissance économique mondiale et sera sans doute la première d’ici quelques années. Elle retrouve de ce fait un rang qui fut le sien dans le passé, cette fois dans le contexte nouveau de la mondialisation. Mais cette grande puissance, qui paraît si bien ancrée dans le XXIe siècle, reste encore un pays émergent parcouru de nombreuses tensions, où les inégalités sont de plus en plus criantes.
Quelles ont été les étapes et les hommes qui ont permis cette renaissance ?
Ce livre très « pédagogique » retrace année par année les événements-clés qui expliquent cette transformation progressive de la Chine. L’auteur nous fait partager sa connaissance du pays en mêlant histoire politique, économique, sociale et culturelle et réfléchit aux conséquences de« l’émergence pacifique » de ce géant sur l’échiquier mondial.


Caroline Puel

 Née en 1963, elle est correspondante du Point en Chine. Diplômée de Sciences Po et Langues Orientales, elle est arrivée à Pékin en 1984 pour un stage à l’Ambassade de France. Elle a décidé d’approfondir ses connaissances de Chinois à l’Institut de Diplomatie de Pékin. Après un poste au service de presse de l’Ambassade de France, elle est revenue en Chine comme journaliste et écrivain, après quelques années de correspondance de guerre sous d’autres horizons.
Après avoir dirigé leur bureau de Hong-Kong, elle a fondé le bureau de Libération en Chine, en 1995 et celui du Point, dont elle est toujours la correspondante pour le monde chinois et l’Asie du Nord. Entre 2003 et 2008, elle a assuré des chroniques régulières pour France Info, France Inter et France Culture, ainsi que la correspondance de la Radio Suisse Romande.
Elle a reçu le Prix Albert Londres (1997) pour ses reportages sur la Chine et enseigne depuis 2004 à Sciences-Po.