Les Rendez-Vous Politiques en Chine : Simples formalités ou… ?

 

 

Décryptage des deux assemblées par un panel de journalistes : Richard Arzt, Lucy Hornby, Eric Meyer, Caroline Puel

 

 

Jeudi 29 mars 2012 à 20h30 à l'Ecole Canadienne

 

Canadian International School of Beijing
  38 Liangmaqiao Lu, Chaoyang District
  Beijing, 100125, P.R. China

北京加拿大国际学校
  中国北京市朝阳区亮马桥路38号
  100125


Le mois de mars en Chine est traditionnellement politique avec le lundi 5 mars, les réunions plénières annuelles des deux assemblées nationales de la Chine Populaire (liang huì 两会) : l'Assemblée Nationale du Peuple ANP ou NPC) et la Conférence Politique Consultative du Peuple Chinois (CPPCC). Prés de 3,000 parlementaires se réunissent pendant deux semaines au Hall du Peuple, place Tian An men et entérinent les décisions politiques de la seconde puissance mondiale.

Que sont ces deux assemblées ?

Comment fonctionnent-elles ?

Les parlementaires sont-ils élus et qui représentent-ils ? Quels sujets sont abordés ?

Y a-t-il un débat et des décisions ou tout est-il décidé avant les assemblées ?  

Et surtout… Quels sont les enjeux politiques ? Quelle  gouvernance émergera des sessions 2012 ?

Quatre journalistes ont accepté de venir partager leurs connaissances, leur expertise et leurs analyses pour décrypter ce rendez-vous politique chinois avec des répercussions internationales .

 

Richard Arzt

Richard Arzt est correspondant en Chine pour Paris-Match et Le Parisien. Il travaille aussi régulièrement pour La Chaine Parlementaire. C’est en 1972 alors qu’il est étudiant en droit et en sciences politiques qu’il effectue un premier voyage en Chine. Au retour, il commence à écrire pour plusieurs journaux sur l’actualité chinoise de l’époque. Lorsqu’il est embauché à Europe 1, il est affecté au service de politique intérieure mais n’abandonne pas son intérêt pour la Chine. Dans les années 80, il dirige le service politique de Radio Monte-Carlo puis à partir de 1992 celui de RTL. Il animera régulièrement des émissions politiques télévisées : le Forum RMC-FR3 puis le Grand-Jury RTL sur LCI. Mais aussi, et pendant 25 ans, il vient deux fois par en Chine, travaillant à chaque fois pour des médias de presse nationale ou régionale. Ses sujets prioritaires portent sur la politique, la diplomatie et l’économie chinoises. En 2008, il quitte RTL pour s’installer à Pékin.

 

Lucy Hornby

Américaine francophone, Lucy Hornby est journaliste basée à Pékin pour Reuters depuis 2004. Lucy couvre entre autre, les sujets politiques, consommation, investissement et énergie. Elle a travaillé en Amérique latine pour Energy Intelligence et pour Dow Jones à Singapour. Lucy a passé 11 ans en Chine. Elle a  effectué deux mandats comme vice-président du Club des correspondants étrangers de Chine. Diplômée de Princeton University, elle a travaillé à Wuhan, à Shanghai et à Pékin. 

 

Eric Meyer

Eric Meyer est diplômé de la Sorbonne, journaliste, conférencier, auteur.

Après avoir commencé sa carrière de journaliste à Bruxelles, auprès des institutions européennes, il s’installe à Pékin, en septembre 1987, et y vit depuis lors. Il vient de suivre cette année sa 23ième Assemblée Nationale Populaire. Il collabore à différents médias francophones, de presse écrite et radio, et dirige l’hebdomadaire d’information destiné à la communauté d’affaires en Chine, « Le Vent de la Chine ». Il a déjà publié sept livres sur ce pays, dont « Bon chat chinois prend la souris » au Seuil, « Sois riche et tais-toi » chez Robert Laffont… Un nouvel essai est en cours de publication, en trois langues, à travers le monde.

 

Caroline Puel

Correspondante du magazine Le Point en Chine voila pres de trente ans qu’elle parcourt la Chine . Diplômée de Sciences Po et Langues Orientales, elle est arrivée à Pékin en 1984 pour un stage à l’Ambassade de France. Elle a décidé d’approfondir ses connaissances de Chinois à l’Institut de Diplomatie de Pékin. Après un poste au service de presse de l’Ambassade de France, elle est revenue en Chine comme journaliste et écrivain, après quelques années de correspondance de guerre sous d’autres horizons. 

Après avoir dirigé leur bureau de Hong-Kong, elle a fondé le bureau de Libération en Chine, en 1995 et celui du Point, dont elle est toujours la correspondante pour le monde chinois et l’Asie du Nord. Entre 2003 et 2008, elle a assuré des chroniques régulières pour France Info, France Inter et France Culture, ainsi que la correspondance de la Radio Suisse Romande. 

Elle a reçu le Prix Albert Londres (1997) pour ses reportages sur la Chine et enseigne depuis 2004 à Sciences-Po.