"Les villes chinoises ont-elles une histoire…?”

Que nous dit l’Histoire de leur situation actuelle ?

L’exemple de Pékin

 

par Luca Gabbiani

 

Le jeudi 24 janvier 2013 À 20h30

Canadian International School of Beijing


38 Liangmaqiao Lu, Chaoyang District
Beijing, 100125 Beijing

北京加拿大国际学校
中国北京市朝阳区亮马桥路38号


 

 

 

La civilisation chinoise figure parmi celles qui, les premières dans l’histoire de l’humanité, ont connu ces formes de regroupement de population que nous qualifions de villes. Pour autant, l’étude de l’histoire du phénomène urbain en Chine et de son évolution au fil des âges peut-elle offrir des clés pour comprendre la situation présente des centres urbains à travers le pays ?

 C’est la question qui sera au cœur du propos de cette conférence. Comment en effet réconcilier – en supposant que cela soit même possible – l’élan d’urbanisation phénoménal qu’a connu la Chine au cours des trente dernières années avec le passé, alors même que l’essor urbain récent a eu pour conséquence, sinon pour objectif, d’effacer presque intégralement ce passé ? Pour tenter d’apporter des éléments de réponse, nous nous intéresserons aux formes qu’ont prises les villes chinoises dans la période finale du régime impérial, sous les dynasties Ming et Qing (XIVe-XXe siècles), aux fonctions qu’elles ont assurées et à l’impact qu’elles ont pu avoir à l’époque sur la société, autant d’aspects qui les distinguent, notamment sur le plan politique, de leurs consœurs occidentales, et européennes en particulier.

 Quand bien même la prise en compte de cette singularité, que seul un détour par l’histoire permet de souligner, ne constitue pas en soi une réponse aux interrogations qui précèdent, elle ouvre des perspectives utiles pour appréhender le présent des villes chinoises, et, qui sait, peut-être aussi leur devenir

 

L’Auteur :

Docteur en Histoire et Sinologue, Luca Gabbiani est spécialiste de la Chine impériale tardive (XVIIe-XXe siècles). Il a publié une étude sur l'histoire de l'administration urbaine de Pékin, sous la dynastie Qing, Pékin à l'ombre du mandat céleste,
vie quotidienne et gouvernement urbain sous la dynastie Qing (1644-1911), aux éditions de l’EHESS, en 2011. Elu membre de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) en 2006, il en dirige le centre de Taipei (Taiwan) de 2007 à 2011, et est à présent à la tête e l’EFEO de Pékin. Il participe aussi à la coordination du programme de recherche internationale, “Régir l’espace chinois” financé par l’Agence Nationale de la Recherche (France).

 

Droit d'entrée: 50 RMB