Dernière conférence de l’année 2015

 

 

Le "soft power" chinois : des ambitions contrariées ?

 

Par Stéphanie Balme 

 

 

 

 

Le jeudi 5 novembre 2015 à 20:30

 

Canadian International School of Beijing

38 Liangmaqiao Lu, Chaoyang District, 100125 -  Beijing

北京加拿大国际学校
中国北京市朝阳区亮马桥路38号


 

 

 

 

 

Depuis la fin du XXe siècle, la Chine se définit essentiellement par ses performances économiques. Mais elle ambitionne aussi un statut de puissance globale. A cette fin, Pékin promeut activement son "soft power" ou  sa «puissance douce».  

Dans quelles mesures est-ce un succès ? Ses ambitions en la matière sont-elles contrariées ? En un mot, quels sont les messages de la Chine au monde ? 

 

Stéphanie Balme est chercheur et professeur à Sciences Po Paris (CERI/PSIA). Elle a enseigné près de 10 ans en Chine, en particulier à l’Université de Tsinghua à Pékin puis à l'Université Columbia (New York). 

Derniers ouvrages parus : "La Tentation de la Chine" (Cavalier Bleu 2013) et "Le Procès Civil en Version Originale : Comparaison France, Chine, Etats-Unis", Co-lauréate du Prix Montesquieu 2015. 

A paraître : Chine : La Justice Ordinaire (1978-2015), Presses de Sciences Po.