«  L’automobile en Chine : nouveaux besoins, nouveaux clients, quels défis pour les modèles de demain ? »

par Mathieu Vennin et Stéphane Koeppel

 

Canadian International School of Beijing


38 Liangmaqiao Lu, Chaoyang District, 100125 -  Beijing


北京加拿大国际学校中国北京市朝阳区亮马桥路38号

 

A partir de 2009, la Chine est devenue le premier marché automobile mondial. Pourtant, la Chine ne compte encore qu’environ 100 voitures pour 1000 habitants, quand en Europe et aux USA nous en comptons entre 600 et 700. Les constructeurs étrangers dominent avec quelques 60% des ventes, remportant la palme pour tous les modèles de prestige. On dit souvent qu’en Chine on est ce que l’on conduit : la voiture objet social, symbole de la position dans la société. La voiture, objet techno et connecté, symbole d’innovation et de l’ère du digital. Mais le défi chinois, c’est aussi l’environnement : pour juguler embouteillages et réduire la pollution, Pékin (tout comme Shanghai) organise tous les deux mois depuis 2011, une loterie. Seule une personne sur 130 obtient sa plaque d’immatriculation et le droit de circuler, si bien que certains attendent parfois des années avant d’obtenir le précieux sésame. Cette pratique échappe aux véhicules électriques, secteur que le gouvernement a décidé de doper pour orienter les consommateurs. Ce sont sur ces routes thématiques que deux des constructeurs automobiles européens vont nous conduire pour nous faire découvrir un tableau original de l’automobile d’aujourd’hui et de demain.

Mathieu Vennin et Stéphane Koeppel vivent tous les deux depuis onze ans en Chine.  Passionnés de voiture, ils en ont fait leur métier. Mathieu, après avoir été chargé du développement et de l’exploitation des réseaux de distribution Peugeot et Citroen en Chine au sein de la JV Dongfeng Peugeot Citroen, est aujourd’hui et depuis 3 ans, Directeur General de la marque Peugeot Chine. Stéphane a évolué dans différentes fonctions marketing au sein du groupe PSA, puis Audi, Mercedes et enfin BMW où il est aujourd’hui et depuis 3 ans directeur du marketing stratégique de la marque BMW en Chine, pour les véhicules produits localement comme pour les véhicules importés.

Conférence en français, ouverte à tous, sans réservation préalable.

Nos conférenciers interviennent gracieusement, la participation de 50rmb demandée au public est destinée à couvrir la location de la salle (20 rmb pour les lycéens du LFIP sur présentation de leur carte étudiant). 

Fenêtre sur Chine est un cycle de conférences mensuelles à Pékin, pour apprendre, comprendre, prendre le pouls et écouter battre le cœur de la Chine. A destination d’un public francophone, dirigeants, économistes, écrivains, investisseurs, journalistes, philosophes chercheurs, cinéastes et même éminents sinologues nous font chaque mois l’honneur d’ouvrir une fenêtre sur la Chine, ce géant pays qui fascine, questionne et dont nous aimons en comprendre la complexité.